Les Fleurs du ParadisPublié le 15 avril 2020 à 09:00

Les Fleurs du Paradis
En ce jour anniversaire du dramatique incendie de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris, l'Association Filiarmonie lance une campagne d'aide à la création aux côtés de la SACEM et de la Banque Populaire.
 
Suite à la tragédie qui les a profondément marqués, Matthieu Stefanelli compositeur, Sebastian Ene pianiste, et le Quatuor Girard, souhaitent redonner vie à ce symbole de notre culture européenne de la façon qui leur paraît la plus appropriée : composer et créer une oeuvre musicale qui rende hommage aux richesses incommensurables de ce patrimoine universel, au delà de son aspect architectural. 

"Les Fleurs du Paradis" pour piano et quatuor à cordes,le titre évoquant les rosaces restées intactes à la suite de la catastrophe, s'inspireront des différents styles musicaux qui ont vu le jour en ce lieu comme l’École de Notre-Dame et Pérotin ou encore l'orgue symphonique du XIXème siècle. 

La Création du Quintette avec piano  "Les Fleurs du Paradis" de Matthieu Stefanelli aura lieu à l'Eglise Saint Roch à Paris, "église des artistes du spectacle" située non loin de l'Ile de la Cité. Elle sera associée au Quintette avec piano de Louis Vierne, qui a été titulaire de l'orgue de Notre-Dame-de Paris durant 37 ans et dont nous fêtons cette année le centenaire.
 
"Par l'art, nous voulons aider la Cathédrale Notre Dame-de-Paris à se relever."
 
Pour porter ce projet lié à un contexte très sinistré, la tragédie de l'incendie elle-même mais aussi la fragilité financière actuelle du spectacle vivant, ces six musiciens sont prêts à faire de considérables efforts financiers. Ce qu'ils souhaitent avant tout : pouvoir fédérer autour des "Fleurs du Paradis" les artistes de la Cathédrale, si inquiets quant à la mise en péril de la transmission d'un héritage millénaire dont ils sont les relais.
Plus ils recevront de soutien, mieux ils pourront porter ce magnifique projet au delà du concert de Création. Grâce au soutien de la SACEM et de la Banque Populaire, dans le cadre d'un partenariat avec Proarti, vos dons, quelques soient leurs montants, sont abondés de 50% et déductibles de l'impôt. 

Vous trouverez des informations complémentaires sur la page de campagne du financement participatif ici :
 
En ces temps difficiles, l'art nous est plus que jamais vital... Malgré les incertitudes des semaines à venir, les musiciens ne doivent pas abandonner leur vocation. Nous les encourageons à persévérer dans leurs labeurs quotidiens : pratiquer leur art,  imaginer, inventer, préparer la réalisation de ce qu'ils ont à nous dire et à nous transmettre.
Nous vous remercions de toute votre compréhensive attention.